mercredi 2 mai 2018

Destockage #5: Théotime en retard

En retard, en retard, je suis en retard, en retard, en retard. J'ai l'impression en ce moment d'être le lapin d'Alice au pays des merveilles sauf que chez moi c'est pas tout à fait wonderland. (A part dans mon placard à tissu...)
Je suis à la bourre sur tout et j'ai le temps de rien. Finalement une seule journée de retard pour le défi déstockage c'est même plutôt pas mal.
Tathilde a décidé de voguer vers de nouveaux horizons et Scrap'a'boom a décidé de reprendre le flambeau de ce défi qui ne devait pas s'arrêter là. Ce défi était un rendez vous qui me motivait fortement alors je suis vraiment contente qu'il continue.

Alors pour ce défi déstockage, voilà une barboteuse Théotime de Citronille. 


Cette barboteuse est délicieusement rétro, j'adore le look. 


J'ai trouvé le patron de cette barboteuse sur le site de Marie Claire idées. Le fichier était à imprimer en zoomant à 275 %. Une fois imprimé, le patron m'a paru dix fois trop grand. Je ne voyais pas comment en faire un 1 mois. Du coup j'ai tout réimprimé à 200 % et là ça m'a paru beaucoup plus réaliste. 
Une fois cousue, elle tombe nickel sur mon hibou. Très pratique pour gigoter sur le tapis d'éveil. 


J'ai cousu le modèle sans modifier le système de fermeture, je la trouvais vraiment bien comme ça mais c'est vrai que ce n'est pas le plus pratique. Ca fait huit pressions à enlever et remettre à chaque change. Il faut dire que le hibou aime avoir les fesses à l'air mais pas qu'on le rhabille alors il se fait entendre. Il a raison, quelle mère indigne, huit pressions avant de le prendre dans les bras... 


Le modèle fait un petit popotin trop mignon et parfaitement couche lavable adapté, ce qui est indispensable chez nous. 


Le tissu que j'ai utilisé est un velours babycord. Quand je l'ai commandé sur internet je pensais qu'il servait à faire les pyjamas pour bébé. Du coup, j'étais trop déçue à la réception. C'est en fait un velours milleraies très très fin. D'une très belle qualité mais pas du tout ce que je voulais... Il a donc pris la direction du placard en attendant the bonne idée pour l'utiliser. 

Théotime de Citronille diminuée pour avoir un 1 mois
Velours babycord vert d'eau, coton blanc à motifs (honte à moi je ne sais plus d'où ils viennent...) et pressions nacrés coupons de Saint Pierre. 

jeudi 12 avril 2018

J'apprivoise le jersey #1: ce qui devait être la robe des trois ans

Un de mes objectifs de cette année en couture est d'apprivoiser le jersey. C'est quelque chose que je n'ai pas cousu beaucoup encore, il faut dire que ma première MAC n'avait pas de point zig zag... Alors voilà ma première robe en jersey, l'idée était de la coudre pour les trois ans de la belette...

TADAAAAAAAAM: 


C'est une Lionella du Ottobre 3/2015. J'ai craqué pour ses volants asymétriques, son sympathique dos nu et ses petites manches ballons.


La bande en haut du dos était normalement juste une bande droite de jersey mais j'avais envie d'en faire un espèce de nœud. Je trouve que ça rend assez sympa. D'ailleurs, malgré tout ses défauts, cette robe rend plutôt pas mal... de loin. Il faut dire que je n'ai jamais autant décousu quelque chose. Au moins j'ai appris pas mal de choses.
Je fais une petite liste, au cas où ça pourrait aider d'autres couturières de jersey débutante.

- L'encolure était moins compliquée que ce que je pensais, mais ottobre disait de prendre des bandes de 3 cm de largeur et c'était un peu court, du coup on voit ma couture sur l'envers. J'ai suivi les instructions à la lettre et j'avoue que je n'ai pas bien compris pourquoi il fallait d'abord piquer la bande de jersey au point droit avant de la retourner pour finir à l'aiguille double. Comment cela peut il être élastique du coup? Mais ça marche c'est le plus important... Ma tête de pioche aimerait quand même bien comprendre pourquoi.

- Ottobre demandait de faire les fronces avec de l'élastique plat transparent. Quand j'ai demandé ça dans mon magasin de tissu la vendeuse m'a regardé avec des yeux ronds comme des ballons. Elle n'avait pas ça en boutique... Du coup j'ai utilisé de l'élastique normal. J'ai cousu cet élastique au point zig zag et ce n'est vraiment pas pratique. Ca bouge c'est une horreur. J'ai découvert après que ce n'était pas obligatoire... Un point droit suffisait. Comment se compliquer la vie!


- Les manches ballons sont trop jolies, pas difficile à faire quand on a compris comment. Le problème c'est que je n'avais rien compris du tout. Quand j'ai vu la tête de mes manches je me suis dit qu'il y avait vraiment un soucis. Elles étaient beaucoup trop grandes et pas du tout ballon. J'ai tapé Lionella sur mon ami internet et en regardant les modèles cousus par d'autres j'ai enfin compris: la manche se plie en deux. Hourra et confettis. Me voilà bonne pour une heure de découd vite pour recommencer toute ma pose de manche.

Comme j'étais un peu courte sur les délais (la veille pour le lendemain en fait...) j'ai voulu finir vite. Je n'aurais jamais du... La cruche que je suis a monté ses volants endroit contre endroit. Ce qui a fini par être à l'envers pour le deuxième volant. Cette fois c'est deux heures de découd vite qu'il m'a fallut pour découdre le super point de surjet de ma MAC. D'ailleurs mon découd vite a rendu l'âme dans la bataille.

Après toutes ces péripéties, la robe était presque finie (on était déjà une semaine après son anniversaire à ma belette) et je me suis aperçue qu'elle était quand même très courte. Du coup j'ai fait les rentrés les plus petits que j'ai pu. Et des petits ourlets sur du jersey... ça rebique.

Bon au moins, je l'ai finie... J'ai failli abandonner plusieurs fois.

J'ai dit à la belette que je lui avait cousu une jolie robe, elle m'a cru sur parole. Du coup elle l'aime bien!

 

Ca marche mieux avec les deux mains...


Le dos rendrait mieux sans le col roulé mais il fait encore trop froid chez nous. 


La demoiselle joue la timide...


Mais le naturel revient vite.



J'ai utilisé la même association de tissu que pour la tenue du hibou. C'est ultra cucul mais j'aime trop les assortir. J'ai un nombre limité d'années pour le faire. 



Lionella en 92 cm pour une belette de 90 cm.
Jersey bleu toto tissu et jersey panda mademoiselle fourmi. 

jeudi 29 mars 2018

Destockage #4: la robe d'hiver

Me voilà de retour pour le déstockage mensuel de Tathilde avec une robe Alhena de grain de couture que j'ai cousu cet hiver pour la belette.

 

Pour ce recyclage, j'ai ressorti une association de tissu que j'avais déjà utilisé pour un cadeau de naissance. Autant il me restait pas mal du coton autant le velours, il m'en restait peu. Surtout pour la robe Alhena qui a une belle ampleur. J'ai eu beau jouer au tétris avec mon patron, je n'ai pas pu rentrer toute la robe dans le sens du velours. Du coup le devant est dans un sens et le dos dans l'autre... Bon au final, ouf ça ne se voit pas.


J'ai simplifié la grande patte décorative en ne faisant qu'une épaisseur. J'adore les petites pattes des manches.


Bon là c'est l'heure de la loose. J'ai noué la fente au dos avec un ruban en satin et je ne referai pas l'erreur car le ruban en satin ne tient pas les coutures... Il s'effiloche affreusement, ça fait 4 fois que je le recouds, en gros quasi à chaque fois qu'elle l'a porté. Autre loose du ruban en satin c'est que le nœud glisse. Donc je suis souvent obligé de lui renouer. Ca se voit bien sur la photo.


On voit aussi que j'ai renforcé la couture des plis creux. Et oui... au premier essayage le velours s'est déchiré. Snif! J'étais plutôt désemparée devant le désastre, je ne savais pas du tout comment réparer jusqu'à ce que je vois que sur son manteau les plis étaient renforcés par un rectangle au point droit autour du pli. Ni une ni deux j'ai rafistolé le tout et ça tient bien.

 

Au final la robe est plutôt longue, elle a joli tombé mais elle est encombrante pour une belette qui passe la moitié de son temps à grimper, escalader, ramper... Pas très pratique donc peu portée. De toute façon les beaux jours arrivent (enfin j'espère...) donc je la ressortirai l'année prochaine.

 

En tout cas elle s'est bien marrée pendant la séance photo.

Robe Alhena de grain de couture cousu en 2 ans pour la belette de 3 ans
Velours étoilé et coton écolaine, boutons fantaisies et ruban de mon stock


dimanche 11 mars 2018

Première tenue de bébé

Aujourd'hui c'est le hibou qui vous présente la première tenue que j'ai cousu pour lui, le chanceux (en même temps il a pas le choix...). Pour cette tenue j'ai fait la totale : haut, bas et accessoires.

Tadaam :


Cette tenue, je la trouve trop choupi. D'abord il y a ce tissu petit panda que j'adooooooooooore. Bon, je le voulais avec le fond vert pour être honnête mais il y en avait plus quand j'ai commandé donc je me suis rabattue sur la version grise qui finalement n'est pas mal non plus.
Ensuite le bonnet zoreilles de lapin, je trouve toujours ça aussi craquant sur un bébé. (Parce que sur moi, je suis pas sûre...)

Comme je voulais une tenue bien chaude, j'ai tout doublé ce qui la rend réversible.

On a le côté pile:


Et le côté face:


Sur ce côté, j'enlève le bavoir bandana, sinon on fait une overdose de panda!
En parlant de bavoir bandana, je trouve ça à la fois pratique et classieux alors j'en ai profité pour en faire un autre. L'envers est cousu avec un vieux lange.

 

Sinon pour l'ensemble j'ai pioché dans les intemporels pour bébé; le cache cœur et le pantalon élastiqué. Et là, autant je suis fan de citronille autant niveau taille, c'est franchement bizarroïde...
J'ai extrapolé les deux modèles pour avoir du un mois mais quand j'ai découpé les patrons, le pantalon m'a paru franchement trop grand et le cache cœur plutôt court.
Du coup j'ai rajouté deux centimètres sur la longueur du cache cœur, et même avec ça le modèle taille juste.


J'ai par contre enlevé quatre centimètres de largeur à chaque patte de pantalon. Et il est bien assez large... Par contre il ne fallait pas moins en longueur.
Bref, vive le bidouillage. En plus le hibou était encore au chaud quand j'ai fait ma cousette alors c'est pas évident d'ajuster. Heureusement, j'avais deux trois trucs qui me restait de la belette pour comparer.


Le hibou grandit vite alors il ne la mettra plus longtemps, en attendant il en a bien profité.

Pour gigoter sur les jambes de maman (J'avoue tout, je lui avais mis le bonnet juste pour la photo...)





Ou piquer un roupillon sur le transat.


Pantalon à taille élastiqué et cache cœur citronille en 1 mois pour un bonhomme de 2 semaines sur les photos, bonnet et bavoir patron perso.
Jersey panda mademoiselle fourmi, jersey bleu marine tissu Myrtille, coton bleu à poids blancs toto tissu

mardi 27 février 2018

Déstockage #3 : Léon en velours milleraies

Ce déstockage est plutôt vieux puisqu'il date de l'année dernière mais je n'avais toujours pas eu le temps de le poster. Pourtant j'adore ce short et c'est ma cousette la plus rentabilisée puisqu'elle est encore portée maintenant. Il faut dire que la belette est passée d'un popotin avec couches à un popotin sans couches, ça aide!
C'est un Léon de papillon et mandarine en velours milleraies. J'adore ce modèle, il est juste magnifique. Ce petit côté bouffant avec les petites pattes sur le côté, c'est adorable. Je me suis offert plusieurs patrons papillon et mandarine et si je m'écoutais, je craquerai encore tellement j'adore ces patrons!


Le velours milleraies vient de toto tissu. Un des magasins a fermé il y a quelque temps et tout le stock était à moitié prix. Je n'ai absolument pas craqué, j'ai été très raisonnable... Du coup j'ai énormément de tissu toto à déstocker maintenant. Le chalenge de Tathilde m'aide à m'y mettre. 

 

Je n'ai mis que deux pressions, je trouvais cela suffisant. Finalement ils ne servent même pas puisque la belette enfile son short comme ça grâce à l'élastique. A part ça je n'ai strictement rien changé.


J'adore le look de la belette avec son short. Et puis on peut faire plein de chose en Léon:

Tester son équilibre


Faire la tête


Faire les yeux doux à maman


Faire des acrobaties


Il faut dire que ce short me tient particulièrement à cœur parce que la belette a fait ses premiers pas dedans le jour ou elle l'a porté pour la première fois. C'est vrai qu'on les attendait ceux là, à presque deux ans il était temps!

Petite démo pour le plaisir:



Short Léon de papillon et mandarine en deux ans pour la belette de 22 mois
Velours milleraies toto tissu, coton fleuri et pressions nacrés des coupons de saint Pierre





vendredi 9 février 2018

It's a boy !

Le hibou a pointé le bout de son nez tôt le matin du premier février. La belette est ravie de découvrir son petit frère.
Attention spoiler: petite photo avec un aperçu de sa première tenue cousue par maman...



mardi 30 janvier 2018

Destockage # 2 : Sa boite à grande soeur

Pour la première opération déstockage de l'année, voici la boite à grande sœur de la belette.
Je voulais marquer cette étape importante, ma belette va devenir une grande sœur et je voulais lui préparer une petite attention particulière pour sa première visite à la maternité. Ca fait quelques mois maintenant qu'elle doit s'accommoder de maman qui ne peux plus la porter, qui fait moins de promenades et qui est facilement fatiguée. Je sens bien que ce n'est pas toujours facile pour elle, d'ailleurs elle vient souvent voir mon ventre et elle ordonne: "Sort bébé !" "Bébé il va bintôt sortir et il fera dodo dans la turbulette." Ce dernier point a l'air très important pour elle depuis que j'ai cousu la dite turbulette !

 

Tout d'abord un petit bavoir et des couches pour jouer à la maman avec son bébé avec une face éponge et une face coton. 


Le tout se ferme avec des scratchs pour être facilement manipulable. 


Pour continuer ce nécessaire de poupée, une turbulette fleurie avec un petit nœud déco sur une des bretelles. 

 

Dans la même idée, je voulais qu'elle puisse l'enfiler toute seule à son bébé donc je n'ai pas voulu mettre de pressions. Ce qui fait que j'ai posé une fermeture au milieu. Par contre le montage a été une vrai galère. Je ne savais pas trop comment m'y prendre du coup j'ai improvisé. J'ai du finir les épaules et un bout de l'intérieur à la main. Je pense qu'il y a moyen de faire mieux mais je n'ai pas trouvé !


En tout cas elle va pile poil sur le bébé, en même temps pour faire le patron je lui ai piqué et j'ai dessiné autour. Je ne voulais pas qu'elle dépasse de 4 kilomètres du lit de poupée.

 

Une petite robe pour finir. J'ai voulu utiliser un livre qu'on m'avait offert il y a quelques temps : Les z'habits de mon poupon. Les patrons sont censés être faits pour les poupons de cette taille : grosse déception. J'ai voulu coudre la petite robe rouge et verdict : robe trop grande et d'une coupe bizarre. Le montage était tout aussi obscure avec peu d'explications. J'ai tout décousu et j'ai gardé la jupe. J'ai bidouillé un corsage à partir de la robe froncée des IPBB. Finalement, je suis plutôt contente du résultat.


Toujours des scratchs pour ouvrir la robe complètement dans le dos.

Tous les tissus utilisés étaient dans mon stock. Soit des chutes de tissus déjà utilisés, soit des choses achetées il y a quelques temps mais qui n'ont pas encore trouvé de projet. Le tissu de la robe est même une vieille nappe que j'avais acheté à Emmaüs pour trois francs six sous. Je trouvais le tissu adorablement vintage.

J'utilise pour la première fois la fonction programmer un article pour être à l'heure pour le destockage de Tathilde (Allez faire un tour, je suis sûre que tout le monde à bien bossé). En effet, la boite à grande sœur sera peut être déjà offerte d'ici là vu que bébé est prévu pour le 31...