mercredi 18 octobre 2017

Duo de Swan

Ouh la la... Ça fait drôlement longtemps que je n'ai pas publié quelque chose !! Il faut que je remédie à ça tout de suite. Je suis super en retard. Tout ce temps sans rien montrer, j'ai plein de choses en attente du coup.
Commençons par les cadeaux de Noël de l'année dernière. (J'ai dit que j'avais beaucoup de retard non ?...)
Pour mes nièces, j'ai cousu deux Swan de papillon et mandarine. J'adore ce modèle, moitié jupe moitié tutu. C'est un modèle très élégant qui tourne en plus.
Par contre, tout ce tissu à froncer, en particulier le tulle, c'est la galère... Il faut dire que faire des fronces n'est pas mon activité couture préférée. C'est là ou ma vieille MAC rentre en action. C'est une antiquité des années 1950 mais elle a une fronceuse. Qu'est ce que c'est pratique. Je me demande si je vais pas en acheter une pour ma nouvelle MAC.


La plus petite a été cousue en 6 ans pour une petite fille de 5 ans dont la couleur préférée est le bleu.



J'ai choisi le tulle le plus souple que j'ai trouvé mais il est encore un peu rigide. Ça donne une belle ampleur à la jupe mais ça fait très danseuse étoile du coup. Je ne sais pas si elle sera portée en jupe. Mais avec un justaucorps, pour jouer à la danseuse ce sera parfait.

 

J'ai utilisé un groooooooooos ruban violet pour encore plus de girly power. Elle a bien plu en tout cas.

La grande a été cousue en 8 ans pour une fillette de 7 ans. Sa couleur pref de pref, je vous le donne en mille c'était... le rose. (Je parle au passé car ça a tendance à changer très rapidement...)
Le tulle que j'ai trouvé pour faire celle ci est d'une qualité incroyable. Fin et souple avec un super tombé. C'est dommage qu'il n'y avait que du rose car j'aurais pris d'autres couleurs. Ce genre de tulle est parfait pour cette jupe.



Pour la ceinture, j'ai utilisé un tissu poupées du monde sur lequel j'avais craqué en magasin. Une ligne de poupée rentrait parfaitement dans la hauteur de la ceinture, c'était nickel. Ça charge un peu plus la jupe donc j'ai choisi un ruban un peu moins large pour celle ci.


Jupes Swan de papillon et mandarine
Tulles bleu et rose, coton poupées du monde et rubans de chez toto tissu
Coton fleuri des coupons de saint pierre. 

Pour le spectacle de GRS de fin d'année, mes nièces avaient besoin de tutus. Après présentation des différents modèles à leur professeur, c'est ce modèle qui a remporté le match. Ma belle sœur a donc du en coudre une dizaine pour toutes les petites filles du cours... Vive les spectacles de fin d'année...

Bon, il va falloir que je réfléchisse aux cadeaux de cette année maintenant...



jeudi 23 mars 2017

Au printemps des cerises

Le temps passe et je me rend compte que ça fait un sacré paquet de temps sans avoir posté... J'ai fait mon hibernation, et je reviens pour la première cousette du printemps. C'est d'ailleurs le thème du défi de la tête dans les étoiles. Allez faire un tour, découvrir toutes les jolies choses qu'ont faites les participantes. J'étais un peu en retard pour participer officiellement mais je vous présente quand même ma cousette de printemps.


Robe froncée des intemporels pour bébé en taille 2 ans. 
Piqué de coton cerises, coton rouge à pois blanc et boutons cerises des coupons de Saint Pierres. 
Croquet et passepoil rouge écolaine


C'est la deuxième que je fais ce modèle et il me plait toujours autant. J'ai doublé le corsage comme pour la première. (ici) J'ai entièrement ouvert la robe dans le dos cette fois ci, la Belette pourra la mettre plus longtemps comme ça. J'avais des super boutons cerise eux aussi qui s’harmonisent parfaitement avec le tissu. Ça m'a permis d'étrenner la fonction boutonnière de ma nouvelle MAC comme ça ! 


C'était une cousette vite fait bien fait, mais ça aurait été trop beau... Parce que qu'une fois passée à la machine, je me suis rendue compte que la doublure avait déteint sur le corsage. Il y avait des grosses taches rouges. Incompréhensible en plus car j'avais tout lavé avant! J'avais déjà utilisé la même association de tissu pour la turbulette de la Belette () qui n'avait pas bougé. 
J'étais trop dégoutée... 

Mon ami internet ( heureusement qu'il est là celui là) m'a conseillée de le frotter légèrement avec du bicarbonate de soude. J'avais l'impression que ça ne faisait pas grand chose. J'ai peut être du frotté un peu trop fort... Du coup, c'est un peu décoloré par endroit. Je me console en me disant que c'est quand même mieux qu'avec les taches... Dites moi ce que vous en pensez :


En tout cas la belette a bien grandit et la robe lui va trop bien. (si, si, je suis parfaitement objective... )


J'aurai bien voulu avoir des photos en extérieur mais le printemps ne veut pas encore montrer le bout de son nez chez nous... Ce sera donc vue canapé... 


Elle a accepté de rester immobile pendant au moins 30 secondes pour que je prenne la photo. Ce qui est franchement pas mal !




Je ne sais vraiment pas pourquoi elle s’entête à lui mettre le bonnet entièrement sur la tête à ce pauvre baigneur. La couverture aussi d'ailleurs... 


dimanche 11 décembre 2016

Baby box d'hiver

Cette tenue, je suis super fière de la présenter car c'est ma première commande couture ! Enfin commande est un bien grand mot... J'ai été désignée pour faire une tenue cousue-main pour le bébé d'une de nos collègues. En plus j'ai eu carte blanche pour le choix des tissus et du modèle, je me suis éclatée.
Ça faisait un bon bout de temps que je lorgnais sur la grenouillère de Puperita, j'en ai profité pour m'offrir le patron. Pour aller avec j'ai cousu un classique : une brassière des IPBB et pour compléter le tout, un petit bandeau avec un papillon en origami. 



Je me suis régalée à coudre la grenouillère. Les explications sont limpides, accompagnées de jolies photos et le rendu est tip top. J'adore les petites fronces disposées juste sur le côté. Je regrette de ne pas l'avoir cousue avant !




Une petite poche ronde est appliquée devant. J'ai rajouté un revers dans le même tissu que la doublure.


Pour avoir des coutures nickels, j'ai fait des coutures anglaises. Depuis que j'ai découvert ces coutures je suis à fond, je les utilise tout le temps. Il faut dire que je n'ai pas vraiment le choix puisque ma MAC date des années 50 et ne coud que des points droits. Mais finalement, je trouve ça beaucoup plus joli qu'une couture surjetée. On ne voit rien, c'est propre, pas de fils qui dépassent, j'adore !


J'ai utilisé le tissu de la doublure pour faire une brassière à col Claudine. Le modèle est adorable mais par contre mon niveau débutant + ne me permet pas toujours (pour ne pas dire jamais) de déchiffrer les explications de citronille. La plupart du temps je dois m'y remettre à trois fois avant de comprendre ce que je dois faire... alors savoir comment je dois le faire est encore une autre paire de manche !! Heureusement, internet est mon ami, vive les tutos !


Tu vois le magnifique biais d'encolure? Et bien moi je savais même pas qu'on pouvait mettre un biais sur une encolure quand on cousait un col ...  


J'ai bien tripé avec les pressions. L'esprit d'Annie Fratellini a du passer par là ce jour là. Du coup la brassière toute seule fait un peu déguisement de clown mais avec la grenouillère, je trouve que ça fonctionne bien. 

Pour finir, j'ai fait un bandeau avec un papillon en origami. Petit accessoire indispensable pour une petite puce dans le vent. 


Le bandeau est juste un assemblage de deux rectangles, un grand et un petit. Le petit est élastiqué et le tour est joué.


J'ai voulu une cousette bien douillette pour ce bébé d'hiver. Alors j'ai choisi un velours milleraies tout doux et un coton étoilé de chez écolaine. 

Ma couture d'hiver me permet en plus de participer au défi de la tête dans les étoiles.
J'ai hâte d'aller voir ce que les autres ont concocté !

mercredi 30 novembre 2016

Babybox #2 pour une première opération déstockage

Non cher lecteur, tu ne vois pas double, tu n’as pas la berlue, c’est bien une deuxième baby box avec le même thème que la première. C’est tout simplement ma première opération déstockage ! 
Quand j’ai lu le principe de l’opération déstockage de Tathilde je me suis dit : « C’est vrai que je commence à avoir pas mal de tissu dans l’armoire… Il faudrait que je regarde… » Il s’en est suivi une bonne heure de redécouverte de ma caverne d’Ali Baba perso et une certitude : il fallait que moi aussi je déstocke à mort !
La naissance d’un petit Malaury dans notre entourage m’a donné l’occasion de réutiliser tous les tissus utilisés pour ma première baby box.


Dans cette deuxième baby box, on trouve : un bavoir des IPBB, un doudoutiquettes parfait pour utiliser toutes les petits bouts de rubans accumulés et un dé avec plein de textures différentes.


Le dé a trois faces en cotons différents, une en velours, une autre en jersey velours et la dernière en éponge. De quoi éveiller les sens du petit bout.
Le bavoir est le copier coller du premier sauf que l’éponge est bleue
La deuxième face du doudou est en jersey velours. J’aime beaucoup cette matière, elle est super agréable, toute douce et toute jolie.

Bilan, un peu moins de tissu dans l’armoire grâce à ce cadeau qui a rejoint son propriétaire. Tathilde a eu une sacrée bonne idée. Maintenant il va falloir que je m’y tienne et que je déstocke régulièrement...
Y’a plus qu’à !

jeudi 3 novembre 2016

Une dernière petite cousette d'été pour une bouffée de soleil avant l'hiver

Par ce beau weekend, j'ai eu envie de mettre le nez dans nos photos de vacances. Je suis tombée sur une petite cousette faite au début de l'été qui a d'ailleurs beaucoup servi. C'est une tenue toute légère, parfaite pour les grosses chaleurs. Et il faut dire qu'aujourd'hui, chez nous, on aurait bien eu besoin d'un peu de chaleur. J'ai sorti mes gants ce matin ! Snif...



Dans ce petit ensemble, il y a le tablier froncé des IPBB en 12 mois et le bloomer 606 du Burda hors série n°62 en 12 mois également.

Le tablier froncé est un régal à coudre, un simple rectangle de tissu et le rendu est génial. Par contre il faut vraiment s'appliquer pour que l'ourlet roulotté des manches soit nickel. En tout cas je le referai.
Le bloomer est un bloomer long comme je le voulais (il arrive à mi mollet). Très simple à coudre aussi puisqu'il n'y a que deux pièces de tissu à assembler et le tour est joué. J'ai juste ajouté un ourlet avec le tissu du tablier pour le rappel.
Par contre, je le trouve un peu court dans le dos, il descend assez bas, c'est pas terrible. Mais bon, c'est vrai que la belette a des couches lavables sur les fesses, ça n'arrange rien !



Ça lui va comme un gant à ma blondinette (# les mamans sont objectives) et c'est encore mieux quand il fait bien chaud, sans le body en dessous ! Un petit dos à bisouter... mmhm... Le détail qui tue: l'ouverture du tablier qui laisse apparaître la petite poche du bloomer.


Coton à fleurs des coupons de Saint Pierre, lin vert clair et ruban de satin toto tissu.

lundi 10 octobre 2016

Graaaaaaaaaaaaaaande turbulette d'été

Après la capeline aux fraises, voici la bulette aux cerises. Décidément je suis dans les fruits en ce moment. En plus, j'ai pas fini d'en coudre vu que j'ai 6 mètres de ce tissu en stock! (3 mètres commandés et suite à une erreur de tissu, 3 mètres reçus de nouveau, si c'est pas wonderfull ça!) Ça tombe bien car il me plait beaucoup.
Pour en revenir à ma cousette du jour, c'est une turbulette d'été, toute en coton, cousue pour ma belette. Je voulais qu'elle puisse lui aller aussi l'année prochaine alors je l'ai faite trèèèèèèèèèèèèèès grande! Objectif réussi, elle est limite trop grande... Mais bon, elle a bien servi cet été et avec un peu de chance elle ira encore l'été prochain.
Ça m'a aussi permis de poser ma première fermeture éclair (yeah me!), sachant que pour le patron j'ai complètement freestylé à partir d'une turbulette de la belette qui avait la forme que je voulais.


Pour la coquetterie, je voulais absolument un pli creux sur le devant. J'y peux rien, je suis fada des plis creux... 


Turbulette patron bricolé maison, Piqué de coton cerises, cotons rouge et blanc à pois des coupons de Saint Pierre, ruban tissé bleu de mon stock.


J'ai utilisé pour la doublure un tissu qui avait un défaut d'impression. On le voit quand la turbulette est ouverte mais sinon c'est invisible. C'est l'endroit où les pois rouges sont coupés en deux. J'étais un peu dégoutée quand j'ai reçu le tissu mais vu que j'ai eu les autres en double...


En tout cas la belette est très bien dedans, c'est le principal. 

mercredi 28 septembre 2016

Rose poudré pour un mariage ou comment doubler une Alula...

Alula est le modèle qui m'a donné envie d'avoir grain de couture pour enfant. Je trouve cette robe magnifique avec son col et sa double goutte dans le dos. J'attendais juste la bonne occasion pour la coudre.
Je suis tombée sur un lin rose poudré qui était en plus pailleté! La classe... Dès que je l'ai vue j'ai su que la Alula serait top dans ce tissu.
Ma belette est trop petite pour le deux ans, tant pis ce sera pour l'anniversaire de ma nièce (la veinarde...)

Le tissu était super mais aussi super transparent donc il a fallu doubler la robe. C'est là que ça s'est corsé...
N'ayant jamais doublé quoi que ce soit, j'ai consulté mon ami internet pour savoir comment doubler cette robe et... rien du tout. Ça doit sembler si évident à tout le monde que je n'ai trouvé aucun tuto ou autres explications. Après un petit moment auto apitoiement (je vais jamais y arriver...) j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai commencé à coudre me disant que j'allais bien trouver comment faire au fur et à mesure.
T'imagine bien que ça n'a pas été le cas du tout. Heureusement le découd vite est mon ami...

Finalement, je l'ai finie mon Alula doublée et je suis plutôt contente du résultat.
Ma nièce a kiffé. Faut dire que c'est une valeur sûre, elle fait partie de la famille des kitourne. (La preuve en image un peu plus bas.)

Après m'être prise pas mal la tête, je me suis dit que j'allais partager ma façon de faire, même si c'est pas tout à fait académique. Ca aidera peut être la prochaine moi, toute perdue pour doubler sa robe.

Comment j'ai fait pour doubler Alula :

- J'ai découpé la robe dans la doublure et le tissu. Il faut une doublure très légère sinon ça fait beaucoup de poids devant.
- J'ai cousu la double goutte endroit contre endroit.
- J'ai bati les plis creux du devant de la doublure et du tissu pour qu'ils restent bien en place.
- J'ai assemblé les devants et derrières de la robe et de la doublure ainsi que les coutures d'épaule en faisant bien attention à inverser les coutures pour qu'elles ne se voient pas.
- J'ai cousu les emmanchures endroit contre endroit.
- J'ai retourné le tout en passant pas le col.
- J'ai cousu le col en suivant les instructions.
Voilà, j'espère que ça sera utile à quelqu'un.

Et bien sur, je vous présente le résultat;


                                   



















Alula de grain de couture en 6 ans pour ma nièce de 5 ans rallongée de 10 cm.
Lin rose pailleté mondial tissu, liberty adelajda prune a little mercerie, pampilles et boutons de mon stock.


J'ai roulotté la doublure en enlevant quelques centimètre de longueur pour qu'elle ne se voie pas, le biais est aussi en liberty adelajda.


Je me suis encore compliquée la tache en posant un passepoil sur la double goutte. J'aime beaucoup le rendu mais je me suis vraiment arrachée les cheveux à le poser...


Ma nièce a porté sa robe pour la première fois à un mariage. Elle s'est bien amusée à la faire tourner sur la scène.



Mmmh, un petit dos à croquer...

Et toi, tu fais comment pour doubler une Alula ?